Infos/Bio 2017-03-28T17:02:32+00:00

À propos de l’artiste

Andrée-Anne Guay est née en 1986 et habite le quartier Limoilou, à Québec.

Son parcours académique vacille entre les Arts médiatiques et l’Archivistique. Le fruit de son travail est une combinaison de ces deux passions.

Les collages de Dréa célèbrent la beauté de l’univers dans toute son originalité et sa complexité. Principalement composées à partir d’archives, ses illustrations colorées sont un éloge de la diversité du monde.

Son but, sans prétention, est d’illuminer les décors et de mettre de la joie dans vos cœurs! Parce que l’Art qui nous entoure est un bon moyen de rendre le quotidien plus agréable.

Q & R

Comment as-tu commencé à pratiquer le collage ?

Il y a environ 10 ans, mon grand-père m’a donné des Time Life magazine qui traînaient dans son grenier. J’ai été hypnotisée par les images qu’elles contenaient. La puissance qui se dégageait des compositions, décrivaient une Amérique en pleine mutation. Je me suis mise à les découper, puis à faire des montages. En associant différentes photos, une signification nouvelle émergeait. Je me suis rendu compte beaucoup plus tard que ces revues de collection étaient assez recherchées et valaient leur pesant d’or sur Ebay !

Quelle est ta démarche artistique ?

Je parcours les banques d’archives et cumule mes trouvailles. En les associant entre elles, je crée un message nouveau à l’aide d’images qui m’inspirent. À partir de là, je construis une composition en y ajoutant tout ce qui me plaît : dessin, peinture, textures, couleurs.

Quelle place prennent les archives dans ton travail ?

Elles sont la base de mon inspiration. Ce sont les traces physiques laissées par des civilisations maintenant éteintes, des preuves vivantes de notre passé. Regarder une photographie datant des années 20, c’est comme tisser un lien avec un autre temps et je trouve ça fascinant.

Prochains projets ?

J’ai plusieurs expositions à venir! Pour rester à l’affût: